Jeudi 4 juillet, Anne Hidalgo et les citoyens de la coopérative EnerCit’IF poseront le premier panneau de la première centrale solaire citoyenne, sur le toit d’un collège parisien. D'ici 2020, 9 établissements scolaires parisiens seront équipés de panneaux photovoltaïques.

Le Plan de Climat de Paris prévoit qu’à l’horizon 2050, 20% de la production d’énergie renouvelable soient produits sur le territoire parisien. Un objectif qui s’appuiera nécessairement sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs du territoire et sur des projets  citoyens comme celui porté par EnerCit’IF.

Dans le cadre du Budget participatif, le Conseil de Paris a voté, le 2 avril dernier, la mise à disposition des toitures de 9 écoles et collèges parisiens des quartiers populaires, pour y installer les premières centrales solaires citoyennes de la capitale, pour une durée de 20 ans.

Ce jeudi, Anne Hidalgo, Maire de Paris, retrouvera au collège Georges Brassens dans le 19e arrondissement de Paris, le collectif citoyen EnerCit’IF pour lancer cette opération innovante.

L’investissement citoyen et le financement par le Budget participatif ont permis l’aboutissement de ce projet, qui permettra de poser plus de 3 000 m² de panneaux photovoltaïques d'ici mi-2020 et de sensibiliser élèves et enseignants à la transition énergétique et à la maîtrise de l'énergie.