La Maire de Paris inaugurera les places Harvey Milk, Ovida Delect et des Emeutes de Stonewall ainsi que la rue Pierre Seel. Elle dévoilera aussi une plaque commémorative en hommage à Gilbert Baker.

Cette célébration se tient dans le cadre de la Quinzaine des Fiertés LGBT+ de l’Inter-LGBT, quelques jours avant la Marche des Fiertés qui commémorera les 50 ans des émeutes de Stonewall qui ont eu lieu à New-York.
Lors de cette édition 2019 de la Marche des Fiertés et pour la deuxième année consécutive, la Ville de Paris aura son char et marchera derrière le mot d’ordre « Filiation, PMA : marre des lois a minima ! ».
Ces hommages font suite aux avis émis par la commission de dénomination présidée par Catherine Vieu-Charier, en accord avec la recommandation 44 du rapport de Jean-Luc Romero de « Nommer certaines rues, places et équipements en l’honneur de personnalités LGBTIQ » et avec le soutien de Parisiennes et de Parisiens.

Paris, ville phare de l’inclusion et de la diversité, tient à célébrer les hommages publics à des personnalités dont la vie et l’œuvre ont contribué à la lutte pour les droits des personnes LGBTQI+ à travers le monde.

Paris, fierté dans tous les arrondissements : plus de 40 lieux ont été dénommés dans tous les arrondissements en hommage à des personnes LGBTQI+, depuis l’inauguration de la plaque en hommage à Bruno Lenoir et Jean Diot, rue Montorgueil, en 2014. Ainsi la Maire de Paris et ses adjoint·es ont inauguré, la place Renée Vivien (3e), le jardin Mark Ashton (4e), le square Michel Foucault (5e), l’allée Pierre Herbart (7e) la promenade Coccinelle (18e) et le passage Susan Sontag (19e).

Paris est la capitale de l’amour : pour la première fois dans le monde, grâce au vote à l’unanimité des groupes politiques représentés au Conseil de Paris, les couples de femmes sont entrés dans la nomenclature officielle d’une ville avec l’allée Claude Cahun et Marcel Moore ou encore la place Louise-Catherine Breslau et Madeleine Zillhardt dans le 6e arrondissement.
A l’occasion du 75e anniversaire de la Libération de Paris, les allées Éveline Garnier et Andrée Jacob, couple de résistantes, seront inaugurées le 29 août.

Paris Ville des fiertés, à l’unanimité : depuis le début de la mandature, le Conseil de Paris adopte à l’unanimité les hommages à des personnalités issues de tous les horizons, traduisant ainsi la diversité et la visibilité pour lesquelles Paris est fière : jardin Federico García Lorca (4e), square Roger Stéphane (7e), passage Rose Valland (17e ), Bibliothèque Violette Leduc (11e), jardin Françoise Mallet-Joris, place Keith Haring (13e), rue Hervé Guibert (14e) et la rue Eva Kotchever (18e).

Et les hommages se poursuivront : Paris, capitale des Fiertés, poursuit ce travail de mémoire, et travaille actuellement aux prochains hommages qui seront rendus à Yves Saint-Laurent, Bernard-Marie Koltès, Marielle Franco, Cleews Vellay, Edith Thomas, Madeleine Pelletier, Alan Turing, Marguerite Huré, Thérèse Pierre et James Baldwin.