À l’occasion du Centenaire de la signature de l’Armistice, Anne Hidalgo inaugurera le monument aux Morts parisiens, installé sur le mur d’enceinte du cimetière du Père Lachaise. Il est le premier monument à rassembler l’intégralité des noms des 94 415 Parisiens morts dans les combats de la Première Guerre mondiale.

Le 11 novembre prochain, Anne Hidalgo dévoilera le monument aux Morts parisiens, premier monument de Paris à rendre hommage aux 94 415 combattants parisiens morts pendant la Première Guerre mondiale. Trait d’union entre notre Histoire et notre présent, il redonne une place symbolique forte dans Paris à toute une génération, et traduit la volonté politique de la Ville d’inscrire dans le paysage urbain, l’identité de ces combattants.

Le monument aux Morts parisiens est constitué de 150 panneaux bleus acier installés sur le mur d’enceinte du cimetière du Père Lachaise. Le long de ces 280 mètres pour 1,3 mètre de hauteur, il rassemble les noms des 94 415 morts parisiens de la Grande guerre. Il est l’œuvre de l’artiste Julien Zanassi, assistant à maitrise d’ouvrage (atelier d’architecture Philéas). Un aménagement végétal a également été mis en place afin de faire de ce lieu un espace propice à la mémoire collective et au recueillement.

Cette inauguration s’inscrit dans le cadre du Cycle culturel et mémoriel 2018 mis en place par Catherine Vieu-Charier, adjointe à la Maire de Paris en charge de la mémoire, du monde combattant et Correspondant Défense. Depuis octobre, plusieurs événements illustrent ce parcours dédié à notre Histoire. Retrouvez l’ensemble du programme sur Que faire à Paris.

Samedi 10 novembre à 18h, veille de cet évènement, la Maire de Paris inaugurera un parterre de 94 415 primevères aux couleurs du drapeau français sur le parvis de l’Hôtel de Ville, en mémoire des Parisiens disparus dont les noms défileront sur un écran géant.