Plusieurs centaines d’Algériens qui manifestaient contre le couvre-feu imposé aux seuls Nord-africains sont morts précipités dans la Seine lors de la répression par les forces de l’ordre de la manifestation du 17 octobre 1961.

Comme elle l’avait annoncée l’année dernière, Anne Hidalgo, Maire de Paris, inaugurera cette année une stèle commémorative qui marque une nouvelle étape dans la mémoire de cette tragédie.

Cette inauguration se fera en présence d’élus parisiens et franciliens, de l’artiste, Gérard Collin-Thiébault, de représentants d’associations algériennes et franco-algériennes, et de membres de familles des victimes.