Dernière croix de chemin conservée à Paris dans l’espace public,  la Croix de l’Évangile a été restaurée et son site embelli. Cette mise en valeur sera inaugurée le mercredi 4 décembre par Catherine Vieu-Charier, adjointe à la Maire de Paris chargée de la Mémoire et du Monde Combattant, Karen Taïeb, adjointe à la Maire de Paris chargée du Patrimoine, et Eric Lejoindre, Maire du 18ème.

Déjà citée comme lieu-dit dans une déclaration de censive datée de 1540 conservée aux Archives nationales, la Croix de l’Évangile est attestée dans plusieurs plans datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Elle sera détruite comme la plupart des croix et calvaires de l’ancien village de La Chapelle Saint-Denis à la période révolutionnaire, puis reconstruite.

Déplacée de nombreuses fois, notamment en raison de travaux nécessaires à la ligne Paris-Meaux ou des besoins d’exploitation des chemins de fer de l’Est, la Ville de Paris a décidé de la remettre en valeur, aidée par le mécénat de la Fondation Notre-Dame.

Étape incontournable des amoureux du Paris insolite, témoignage populaire d’un quartier en grande transformation, monument méconnu du patrimoine de la Ville, la Croix de l’Évangile retrouve aujourd’hui toute sa place au croisement de la rue d’Aubervilliers et de la rue de l’Évangile.